UNE TROISIÈME COUPE POUR LES CANADIENNES!

(Via Rugby Canada)

L’équipe canadienne féminine de R7 a remporté la troisième coupe de son histoire sur le circuit de la Série mondiale de R7 de World Rugby HSBC après avoir battu les États-Unis 21-17 en finale du Tournoi de R7 de Sydney, samedi en Australie.

Il s’agit d’un deuxième tournoi remporté par les Canadiennes lors des trois derniers de la Série mondiale, après le Tournoi de R7 de Clermont en mai 2016 pour conclure la saison 2015-2016. Leur autre titre remonte au Tournoi de R7 d’Amsterdam, dernière étape de la saison 2014-2015.

Le Canada a maintenant une fiche à vie de 3-4 en finale de tournoi.

Les Canadiennes sont arrivées en Australie au sixième rang du classement de la série après le premier tournoi de la saison, mais cette récolte de 20 points grâce à leur premier rang à Sydney le fait grimper au-dessus de Fidji, de l’Angleterre et de la Russie pour prendre le troisième rang.

La Nouvelle-Zélande demeure au premier rang après avoir pris le troisième rang à Sydney, tandis que l’Australie est deuxième, deux points devant le Canada après savoir pris le quatrième rang à la maison.

Le Canada a démarré sa deuxième journée d’activité avec un gain de 26-5 sur la Russie en quart de finale pour la coupe, puis a fait suivre avec une victoire de 12-7 sur les hôtes australiennes.

Le prochain arrêt dans la série sera le Tournoi de R7 de Las Vegas au début du mois de mars.

Propos de l’entraîneur-chef John Tait :

« Je suis très heureux pour l’équipe qui a soutiré des résultats dans des matchs difficiles aujourd’hui. Nous n’avons pas bien joué contre la Nouvelle-Zélande (dans la première journée) et l’équipe a démontré beaucoup de résilience et de calme pour signer trios victoires dans cette deuxième journée. Nous avons été en mesure de faire une rotation de l’alignement sur les deux jours et d’équilibrer la charge de travail sur les 12 joueurs et dans la chaleur et l’humidité de Sydney, cela a fait la différence pour nous. »

« Nous avons bien joué en défensive quand cela était important, et tout le monde a contribué. Même si Britt Benn et Hannah Darling se sont démarquées, tout le groupe a joué intelligemment. Même si nous n’étions pas aussi connectées à l’attaque comme nous pouvons l’être parfois, l’équipe a trouvé le moyen de gagner et je suis très fier de l’effort déployé. »

Propos de la capitaine Ghislaine Landry :

« Ce fut un effort de 12 joueuses. La défensive aujourd’hui s’est bâtie, il faut 12 personnes pour gagner et c’est exactement ce que nous avons fait. »

« Nous étions plutôt déçus à la fin de la journée d’hier. La défensive permet de gagner les tournois alors nous savions qu’après le match contre la Russie que c’est l’aspect sur lequel nous voulions nous concentrer. »

« Nous savons de quoi nous sommes capables. Chaque tournoi nous cherchons à réaliser cela. Parfois, les choses ne vont pas comme on l’a planifié, mais nous sommes plutôt satisfaites et pas du tout surprises par ce résultat. »

CANADA 26-5 RUSSIE

(Titulaires :  Britt Benn, Hannah Darling, Jen Kish, Ghislaine Landry, Kayla Moleschi, Ashley Steacy et Charity Williams)

Après une sixième place décevante à Dubaï, premier tournoi de la Série mondiale de R7 féminin de World Rugby HSBC, le Canada a accédé à la demi-finale pour la coupe au Tournoi de R7 de Sydney avec une victoire clinique de 26-5 sur la Russie.

Le Canada a dominé la possession dès le coup d’envoi, forçant les Russes à accorder une mêlée dans les cinq mètres quelques secondes après l’ouverture du match, après que la défensive canadienne les a mobilisés dans leur zone de but.

Cette mêlée a conduit à l’essai de Kayla Moleschi, procurant une avance aux Canadiennes qu’elles n’ont pas perdu du match.

Ghislaine Landry a ensuite fait mal aux Russes sur la contre-attaque, passant en cinquième vitesse pour son premier essai de la journée, procurant une avance de 12-0 au Canada avant la pause.

Jen Kish et Bianca Farella ont combiné leurs efforts pour deux superbes essais en deuxième demie alors que Kish s’est chargée de la course tandis que Farella complétait les jeux en route vers une grosse victoire canadienne.

CANADA 12-7 AUSTRALIE

(Titulaires :  Britt Benn, Hannah Darling, Jen Kish, Ghislaine Landry, Kayla Moleschi, Ashley Steacy et Charity Williams)

Aucune équipe n’a gagné un tournoi à domicile et les Canadiennes ont offert une performance contre l’Australie pour s’assurer que cette séquence se prolonge.

En retard 7-0 en début de rencontre, le Canada a immédiatement répliqué grâce à l’essai de Jen Kish pour réduire l’avance australienne à 7-5.

La marge de manœuvre était plutôt courte dans ce match opposant les médaillées d’or et de bronze en titre des Jeux olympiques devant une grosse foule en cette deuxième journée de compétition au stade Allianz.

Alors que la pression montait sur les hôtes, Britt Benn a marqué un essai en fin de première demie pour procurer une avance de 12-7 aux Canadiennes à la pause.

Le Canada a tenu bon face aux attaques australiennes durant toute la deuxième demie, ralentissant le rythme du jeu tout en poursuivant des attaques opportunes.

Alors que l’entraîneur-chef John Tait a utilisé quatre substitutions, les Canadiennes ont profité de jambes fraîches pour livre rune deuxième demie sans point, mettant la table pour la conquête d’un troisième titre de coupe.

CANADA 21-17 ÉTATS-UNIS

(Titulaires :  Britt Benn, Hannah Darling, Jen Kish, Ghislaine Landry, Kayla Moleschi, Ashley Steacy et Charity Williams)

Pour la première fois de l’histoire de la Série de R7 féminin de World Rugby HSBC, la finale opposait deux équipes de l’Amérique du Nord alors que le Canada et les États-Unis se sont disputé la coupe au Tournoi de R7 de Sydney.

Les Américaines ont pris les devants 7-0 avant que Britt Benn et Charity Williams ajoutent des essais en première demie pour le Canada, leur procurant une avance de 14-7 à la pause.

Un essai non converti a réduit l’écart à deux points au début de la deuxième demie, mais une équipe canadienne résiliente a répondu grâce à l’essai de Bianca Farella, portant la marque à 21-12 pour le Canada.

Un essai en fin de rencontre des États-Unis a pimenté la fin du match, mais les Canadiennes ont gardé possession du ballon sur la remise en jeu pour sceller leur victoire et la conquête d’une troisième coupe.

Équipe canadienne au Tournoi de R7 de Sydney (nom, club, ville de résidence) :

Britt Benn – Redcoats de Guelph (Napanee, ON)

Hannah Darling – Pagans de Peterborough (Warsaw, ON)

Bianca Farella – Ville Mont-Royal (Montréal, QC)

Julia Greenshields – Saints de Sarnia (Sarnia, ON)

Jen Kish –  Rockers d’Edmonton (Edmonton, AB)

Ghislaine Landry – Scottish de Toronto (Toronto, ON)

Megan Lukan – sans club (Barrie, ON)

Kayla Moleschi –  Rustlers de Williams Lake (Williams Lake, C.-B.)

Breanne Nicholas –  St. Georges de London (Blenheim, ON)

Ashley Steacy – Lethbridge RC (Lethbridge, AB)

Natasha Watcham-Roy – Volant de Hull (Gatineau, QC)

Charity Williams – Irish de Markham (Toronto, ON)

Horaire du Canada – Tournoi de R7 de Sydney – Jour 1 (jeudi 2 février)

Canada 26-5 France

Canada 39-5 Papouasie Nouvelle-Guinée

Canada 10-31 Nouvelle-Zélande

Horaire du Canada – Tournoi de R7 de Sydney – Jour 2 (vendredi 3 février)

Quarts de finale – Canada 26-5 Russie

Demi-finale Canada 12-7 Australie

Finale – Canada 21-17 États-Unis